particulier qui installe sa borne de recharge

Comment installer soi-même une borne de recharge ?

Pour les nouveaux propriétaires de véhicule électrique ou hybride rechargeable, la question de la recharge à domicile ou en entreprise devient prépondérante. Et cela est légitime quand on imagine le confort et les économies que cela apporte. Alors, comment installer une borne de recharge soi-même? Que dit la loi ? Nous allons vous détailler les points importants dans cet article. 

Les types de points de charge à installer soi-même

Borne de recharge, prise renforcée ou encore chargeur portable, diverses solutions existent pour recharger son véhicule à domicile ou en entreprise, on parle d’ailleurs de mode de charge. En premier lieu, il va falloir déterminer lequel d’entre eux correspond à vos attentes et à vos besoins. Rappelons que les facteurs de décision sont :

  • La nature du projet 
  • Le type d’installation électrique 
  • Le type d’utilisation du véhicule 
  • Les spécificités du véhicule

Si les travaux d’installation ne sont pas tous de même envergure, ils sont néanmoins régis par une norme commune, la norme NF C 15-100. Cette norme vise à sécurisertoute installation domestique en fixant des règles générales.

Mode 1 avec Le chargeur portable

Nous parlons ici du câble généralement fourni avec votre véhicule, il va permettre des charges dites « d’appoint ». Il dispose d’une prise qui se branche sur votre prise domestique, d’un boîtier de contrôle de charge puis d’une prise type 2.

Solution la plus simple, elle ne nécessite pas de travaux pour fonctionner. Il suffit de brancher votre câble sur une prise secteur. La charge aura alors une puissance de 2,3 kW maximum. Il convient aux petits rouleurs car son temps de charge se révèle être extrêmement long. Comptez en moyenne 22 heures pour recharger un véhicule muni d’une batterie moyenne. En règle générale, il convient de le garder dans le coffre en cas de déplacement ou de dépannage.

L’avantage du chargeur portable

Le chargeur portable confère un réel intérêt quant à sa praticité. Il suffit d’avoir accès à une prise domestique pour le faire fonctionner. Il est également transportable afin de l’avoir en permanence à disposition.

L’inconvénient du chargeur portable

Les batteries des véhicules étant de plus en plus conséquentes, le chargeur portable ne permet que des charges lentes à cause de sa puissance. Cela reste une solution de secours.

Mode 2 avec la prise renforcée 

Solution alternative, la prise renforcée permet une charge allant jusqu’à 3,7 kW. Ce qui est supérieur à la prise domestique, mais relativement lent par rapport à une borne de recharge. Recharger un véhicule prendra ici près de 14 heures. Cette solution implique néanmoins des travaux. La prise renforcée permettant un courant d’une intensité de 16 ampères va nécessiter une ligne d’alimentation dédiée comme l’impose la fameuse norme NF C 15-100. La prise renforcée doit être installée avec des protections, comme un interrupteur de type A – 30 mA et un disjoncteur de calibre adapté. Ceci a pour but de sécuriser l’installation électrique et donc éviter tous risques d’incidents électriques.

L’avantage de la prise renforcée

Son tarif la rend plus attractive que la borne de recharge. Elle est également plus simple à installer car elle ne nécessite pas de paramétrage spécifique.

L’inconvénient de la prise renforcée

Elle nécessite la réalisation de travaux tout comme la borne de recharge.

La puissance reste faible, comptez ici 3,7 kW de puissance soit 18 kilomètres d’autonomie récupérés par heure de charge pour un véhicule moyen.

Mode 3 avec la borne de recharge

Prisée par bon nombre d’automobilistes, la borne de recharge reste le meilleur outil pour recharger efficacement son véhicule électrique ou hybride rechargeable. Si son installation s’avère être plus complexe que celle d’une simple prise renforcée, elle doit respecter une autre obligation que la norme NF C 15-100, il s’agit du décret n°2017-26, du 12 janvier 2017. Ce dernier concerne l’obligation de qualification pour tout installateur de points de recharge d’une puissance supérieure à 3,7 kW. Nous parlons ici de ladite qualification “IRVE”.

Vous l’aurez donc compris, il vous est possible d’installer vous-même une borne de recharge uniquement si vous êtes électricien et que vous disposez de la qualification “Infrastructure de Recharge pour Véhicule Électrique”. 

Lors d’un projet d’installation de bornes de recharge, il y a différents coûts à prendre en compte. Tout d’abord, la borne elle-même, le marché regorge de nombreuses marques et modèles différents. Pour en savoir plus, lisez notre article sur les meilleures marques de borne de recharge électrique.

Choisir le bon modèle de borne

Nommée également wallbox (comprenez ici borne murale), la borne de recharge existe sous différentes formes et spécificités. Il est essentiel d’analyser ses besoins pour faire le choix du produit idéal. Alors, quels sont les éléments à prendre en compte ? 

  • Le lieu de l’installation
  • L’installation électrique du lieu
  • Les besoins en terme de recharge
  • Les spécificités du véhicule

L’avantage de la borne de recharge

Son atout réside dans sa performance. La borne de recharge est capable de charger à 7,4 kW sur du courant monophasé (soit 37 kilomètres d’autonomie récupérés par heure de charge), et jusqu’à 22 kW en triphasé (soit 110 kilomètres d’autonomie récupérés par heure de charge).

Les bornes sont également de plus en plus complète, suivant le modèle, elles intègrent notamment: 

  • Contrôle de la charge dynamique
  • Contrôle d’accès RFID
  • Application dédiée
  • Connectivité wifi/4g
  • Connectivité bluetooth

L’inconvénient de la borne de recharge

Son tarif. La borne de recharge est plus onéreuse que la prise renforcée. 

L’installation nécessite également des compétences techniques.

borne de recharge installée dans une maison

Les avantages d’installer une borne soi-même

Le fait d’installer une borne de recharge soi-même présente divers avantages

Économies financières

C’est un fait, réaliser des travaux par soi-même évite d’avoir à payer quiconque le fera à votre place. Vous pourrez alors réaliser de belles économies sur la facture finale.

Flexibilité dans le choix de la borne de recharge

Étant à la fois le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre, vous seul avez la main sur le choix de la borne de recharge. Vous ne dépendrez donc pas d’un quelconque accord entre l’entreprise et son fournisseur.

Les inconvénients d’installer une borne soi-même

Installer soi-même un point de charge peut s’avérer compliqué sur certains points surtout s’il s’agit d’une borne de recharge. Rappelons que si vous ne disposez pas des compétences ni des outils nécessaires, il est fortement recommandé de faire appel à un installateur qualifié. FuturEnergie dispose d’un réseau partout en France vous permettant de trouver un artisan proche de chez vous.

Risques liés à la sécurité électrique

Nous l’avons dit plus haut, les bornes de recharge sont des dispositifs permettant descharges accélérées. Ce mode peut donc aller jusqu’à 22 kW de puissance. Il est alors possible que des risques de surchauffe ou encore d’incendie surviennent si votre installation n’est pas parfaitement réalisée.

Complexité des travaux d’installation

Les projets étant tous différents, il se peut que dans votre cas l’installation de la borne de recharge demeure plus compliquée qu’il n’y paraît. Ce sera notamment le cas si votre borne est disposée à l’extérieur de la maison. Il faudra prévoir une tranchée afin de sécuriser le chemin de câble, et dans certains cas où il n’est pas possible de fixer la wallbox sur un mur, prévoir une dalle de béton permettant l’installation d’un pied pour y disposer la borne.

Besoin de compétences techniques avancées

Nous l’avons cité plus haut, l’installation d’une borne de recharge requiert d’avoir des prédispositions en plus de la qualification IRVE. Selon le lieu du projet, il se peut que vous ayez des mises à niveau à prévoir. Celles-ci seront nécessaires afin de permettre le bon fonctionnement de la borne sans danger.

Impossibilité de prétendre aux aides en vigueur

Installer une borne de recharge soi-même c’est renoncer aux aides. En effet, il existe différentes aides pour faire installer une borne de recharge:

  • Le crédit d’impôt. Il s’adresse aux particuliers et permet de bénéficier d’une aide allant jusqu’à 75% du montant total (elle est plafonnée à 500€).
  • La TVA déduite. Cette aide également destinée aux particuliers vise à réduire la taxe sur la valeur ajoutée, elle passe ici de 20% à 5,5%.
  • Le programme Advenir. Il est destiné aux particuliers et à certains professionnels. Selon le projet, l’aide peut être conséquente et prendre une grosse partie des dépenses liées au projet de borne de recharge.
  • Les aides régionales

Ces aides sont disponibles pour les projets réalisés par des professionnels qualifiés IRVE.

Vous pouvez faire appel aux artisans qualifiés de votre secteur et recevoir divers devis en cliquant ici.

Trouver un installateur proche de chez vous

Voir les installateurs

Quels sont les outils nécessaires pour installer sa borne de recharge ?

Tout bon électricien qui se respecte dispose d’outils conventionnels afin de réaliser des travaux. Mais l’installation d’une borne de recharge demande des outils spécifiques, revoyons l’essentiel:

  • Un perforateur pour préparer le passage des fils et autre gaine.
  • Une visseuse afin de fixer la borne au mur
  • Un testeur de mesure à la terre
  • Un testeur IRVE qui va permettre de vérifier le bon fonctionnement de la borne de recharge une fois mise sous tension.

Quels accessoires prévoir pour installer sa borne de recharge soi-même ?

Voici les éléments à prévoir pour l’installation:

  • Un disjoncteur différentiel
  • Un déclencheur à émission de tension

Si la borne sera installée ailleurs que sur un mur:

  • Un pied de borne 
  • Une dalle de béton si le pied est disposé sur du gazon

preparation pour l'installation d'une borne de recharge électrique

Préparation et réalisation des travaux d’installation

Avant toute chose, il est nécessaire de s’assurer que votre installation électrique ainsi que votre abonnement auprès de votre fournisseur d’électricité va permettre le bon fonctionnement de la borne de recharge. Rappelons que pour une installation monophasée la borne à une puissance maximale de 7,4 kW (une phase de 32 ampères), alors qu’elle pourra aller jusqu’à 22 kW (trois phases de 32 ampères) sur du triphasé.

Schéma de câblage et raccordement électrique

La borne de recharge va nécessiter une ligne dédiée pour l’alimentation. Assurez-vous d’avoir la possibilité de créer cette nouvelle ligne sur votre tableau. Si celui-ci manque de place, il faudra investir dans un tableau divisionnaire.

Fixation et montage de la borne de recharge

Il est conseillé de définir au préalable l’emplacement de la borne de recharge afin de prévoir les outils nécessaires à son installation. La quantité de câble par exemple sera impacté par la distance séparant la borne du tableau électrique. Si la borne est installée contre un mur, il suffit de préparer les fixations grâce au gabarit généralement fourni avec la borne de recharge. Vous pourrez alors installer la borne et la brancher au câble le reliant au tableau. En revanche, si la borne est installée sur pied, il faudra veiller à la solidité du socle afin de sécuriser l’installation, on parle ici d’une dalle en béton. Ensuite, il faudra prévoir une casquette de protection pour éviter que votre borne ne s’use à cause des conditions météorologiques (voir l’indice IP/IK de la borne de recharge).

Vérifications et tests de sécurité

Une fois votre installation terminée, il est l’heure de vous emparer de votre testeur IRVE afin de vérifier le bon fonctionnement de la borne de recharge. Celui-ci vous permettra également de mesurer la puissance délivrée.

Vous pouvez alors brancher le véhicule et contrôler la charge.

Dans certains cas

Selon la consommation électrique du foyer, il peut s’avérer pratique d’opter pour un système de délestage. Cet outil va permettre de prioriser les circuits prioritaires (appareils électroménagers) au détriment de la borne de recharge afin d’éviter les coupures de courant. Cela peut être pratique pour les petits abonnements électriques. D’autant plus que la nuit, la plupart de vos appareils sont éteints, ce qui permet à la borne de fonctionner en heures creuses par exemple.

Consignes de sécurité et recommandations

Comme tous travaux électriques, le fait d’installer soi-même une borne de recharge demande une certaine rigueur.

Importance de respecter les normes et réglementations en vigueur

Si les normes existent, ce n’est pas par hasard. Elles permettent de sécuriser votre installation et ainsi être couvert par votre assurance en cas d’accident voir même d’incendie. La norme NF C 15-100 tout comme la qualification IRVE de l’installateur est obligatoire pour pouvoir installer une borne de recharge dans les règles.

Recommandations pour éviter les risques électriques et assurer la sécurité de l’installation

Au-delà du fait de devoir vérifier la fiabilité de l’installation électrique du logement avant d’effectuer les travaux, il faut s’assurer de disposer des bons matériaux pour l’installation de la borne soi-même. Renseignez vous auprès du fabricant de la borne pour connaître sa recommandation sur le type de disjoncteur, ou bien le type de câble à privilégier. Il est conseillé d’utiliser des matériaux hauts de gamme pour assurer la fiabilité de l’installation mais aussi sa pérennité.

Où est situé votre projet ?

Comment ça marche ?

  1. Faites votre demande d'installation
  2. Recevez un ou plusieurs devis
  3. Choisissez le meilleur installateur

Faire ma demande